Améliorer la santé pour tous
satelia

Satelia améliore le suivi des patients atteints de maladies chroniques

Avec Satelia, on entre de plain pied dans le concept d’hôpital numérique. 

13 Oct 2021

La startup développe, pour suivi et analyse des risques des maladies chroniques, des solutions qui tiennent compte de la physiologie des patients. Leur algorithme, développé au sein du CHU de Bordeaux, est un des meilleurs qui existent aujourd’hui sur le sujet de l’insuffisance cardiaque. 

Parmi les symptômes de l’insuffisance cardiaque, on compte par exemple l’essoufflement, ou encore la toux. Or certains patients présentent une physiologie qui les prédispose à ces symptômes. Une personne qui a beaucoup fumé, par exemple, tousse facilement. Dans son cas, la toux n’est pas nécessairement un symptôme d’insuffisance cardiaque. L’algorithme de Satelia s’améliore régulièrement pour prendre en compte les spécificités des patients. Il permet d’éviter les fausses alertes, hélas très fréquentes dans les hôpitaux, du fait de solutions techniques peu adaptées.

Mais la vision de Satelia va plus loin. “Prendre soin des gens, c’est aussi leur expliquer leur maladie pour qu’ils deviennent acteurs de leur propre santé”, explique Nicolas Pagès, le fondateur.

C’est pourquoi la jeune pousse se développe dans les deux directions: le suivi pour le médecin, mais aussi l’éducation du patient. Elle a aussi fait le choix de s’intéresser aux patients non-technophiles, les exclus du numérique, comme peuvent l’être certaines personnes âgées. Pour ces patients, Satelia a mis en place une plateforme dédiée de 27 infirmiers qui échangent avec eux par téléphone, puis entrent dans l’algorithme les données tirées de ces échanges.

Suivi, éducation, patients connectés, patients non-connectés, ce sont les 4 axes de développement de la startup, des axes différenciants qui ont fait leurs preuves pour le traitement des maladies chroniques. D’autres applications existent, comme par exemple le suivi des cœurs artificiels. Sur les 300 patients possédant un cœur artificiel en France, 150 sont déjà suivis par Satelia. 

L’équipe de Satelia est impatiente de participer au programme NEXT, qui va lui permettre d’approcher le marché américain.

Prochains événements

Que recherchez-vous ?