Améliorer la santé pour tous

Sanofi veut faire de la France une nation pionnière en ARNm

Le laboratoire mondial a annoncé 935 millions d'euros d'investissements sur cinq ans pour doter la France d’une chaîne de valeur complète et autonome sur la technologie ARNm.

1 Avr 2022

D’une pierre, deux coups. En plus de poser la première pierre de la future unité de production Evolutive Vaccines Facility (EVF), à Neuville-sur-Saône (près de Lyon), en présence du Premier ministre Jean Castex et du Directeur général de Sanofi, Paul Hudson, Sanofi a précisé les détails de sa stratégie ARNm sur cinq ans (2022-2026). Le laboratoire mondial a décidé de consacrer à la France près de la moitié des investissements prévus (935 millions sur 2 milliards d’euros).

L’EVF devrait être finalisé fin 2025. Plusieurs modules de production entièrement numérisés y seront regroupés, capables de produire des enzymes, des anticorps monoclonaux et jusqu’à 4 vaccins simultanément, ARNm ou classiques, en fonction des besoins de santé publique.

“(…) La France est au cœur de la stratégie ARNm de Sanofi. Face aux enjeux pandémiques et aux besoins de santé non couverts dans de nombreux domaines comme l’oncologie et les maladies rares, cet investissement majeur pour un pôle d’excellence mondial en France sera un atout scientifique et industriel de premier plan”, Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi. 

Sanofi mène depuis 2018 des recherches sur l’ARNm. Ces recherches se sont accélérées avec l’acquisition en 2021 de Translate Bio. 

Le Centre d’Excellence dédié à l’ARNm de Marcy L’Etoile se situe à  une vingtaine de kilomètres de l’EVF. En plus des activités de R&D, Sanofi prévoit de développer sur le territoire national la production de lots cliniques, la formulation des nanoparticules lipidiques (une première en France), d’importantes capacités de production de composants high tech et la production des futurs vaccins.

L’objectif est aujourd’hui d’intégrer dans le pipeline une dizaine de nouveaux projets d’ici à 2025, dont 6 candidats vaccins à ARNm (vaccins contre la grippe, les chlamydiae, la bronchiolite (virus respiratoire syncytial, VRS) ou encore l’acné).  

En travaillant sur la conception de vaccins contre la Covid 19, finalement abandonnés fin 2021, Sanofi a mis au point une plateforme solide qui va servir d’appui à sa stratégie ARNm. 

Même si la France ne pèse que 4% dans le chiffre d’affaire de Sanofi, le laboratoire mondial rappelle fièrement ses racines françaises avec cette annonce. Un quart de ses collaborateurs est présent en France, soit 25 000 personnes, et 40% de sa production mondiale provient de l’Hexagone.

Que recherchez-vous ?