Améliorer la santé pour tous
laboratory

Perha Pharmaceuticals lève 3,1 M€

Grâce à cette levée de fonds, la biotech peaufine la sélection de son candidat-médicament pour la correction des déficits cognitifs associés à la trisomie 21 et à la maladie d’Alzheimer.

21 Déc 2021

Le produit développé par Perha Pharmaceuticals, Leucettinib-21, est une molécule synthétique dont la structure s’inspire d’une molécule naturelle, la Leucettamine B, produite par l’éponge marine Leucetta microraphis. La société a aujourd’hui synthétisé plus de 1100 dérivés à partir de cette substance naturelle. 

La Leucettinib-21 inhibe la protéine kinase DYRK1A (dont le gène est localisé sur le chromosome 21). Produite en excès, cette protéine est à l’origine des déficits cognitifs associés à la trisomie 21 et à la maladie d’Alzheimer. Les personnes trisomiques produisent en effet 1,5 fois plus cette protéine que la normale. L’inhiber pourrait donc corriger des déficits d’apprentissage, de mémoire ou encore de localisation dans l’espace, déficits dont les personnes atteintes de la Maladie d’Alzheimer souffrent aussi.

“Notre molécule vise l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de Trisomie 21 ou de la maladie d’Alzheimer en améliorant leur mémoire et à leurs capacités d’apprentissage au jour le jour”, Laurent Meijer, Président et Directeur scientifique de Perha Pharmaceuticals.

“Cela pourrait nettement améliorer la vie des enfants atteints de trisomie par exemple, en favorisant l’apprentissage à un jeune âge, l’autonomie future et leur intégration dans la société”, ajoute Laurent Meijer. De même pour les malades d’Alzheimer. “Cela pourrait réduire l’intensité des effets néfastes de la maladie ou les repousser de quelques années.”

Afin de financer l’avancement de la Leucettinib-21 vers la clinique, Perha Pharmaceuticals a levé 3,1 millions d’euros à l’automne 2021 : 1,5 m€ auprès de la Fondation Jérôme Lejeune, 1,3 m€ auprès de business angels, et 0,3 m€ auprès de Bpifrance.

Perha termine à l’heure actuelle les études d’efficacité sur modèles animaux, très concluantes. La prochaine levée de fonds d’un montant d’1,5 à 2 millions d’euros aura lieu au cours de l’étude préclinique réglementaire en 2022, et avant de lancer l’étude clinique chez l’homme, début 2023. 

L’objectif ultérieur de Perha Pharmaceuticals est d’évaluer la bonne tolérance des volontaires sains vis-à-vis de la Leucettinib-21 (étude clinique de phase 1) en 2023, puis son efficacité chez des enfants atteints de trisomie 21 (étude de phase IIa) dès mi-2024.

Prochains événements

Que recherchez-vous ?