Améliorer la santé pour tous
mila

Mila rééduque les enfants atteints de troubles du neurodéveloppement en musique

Avec Mila-Learn, la startup améliore la prise en charge des patients atteints de troubles du neurodéveloppement avec des exercices musicaux. 

13 Oct 2021

Dyslexie, dyspraxie ou encore TDAH (troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) touchent 7 millions de personnes en France. Malheureusement, les familles doivent en moyenne attendre entre 1 et 3 ans pour obtenir un premier rendez-vous de bilan avec un professionnel.  
Mila essaie donc de compléter cette prise en charge en proposant un outil de rééducation sur tablette à destination des enfants ayant des troubles spécifiques des apprentissages avec déficit de la lecture (TSAL). Ce jeu dit “sérieux” est basé sur des exercices rythmiques. Il pourrait être proposé à domicile pendant cette période de liste d’attente mais aussi après, quand l’enfant est pris en charge par un orthophoniste. En pratique, l’enfant bénéficie d’une à deux séances d’orthophonie par semaine, tandis que les professionnels recommandent 25 minutes d’exercices tous les jours.

Favoriser l’autonomie et l’estime de soi des enfants

L’enfant interagit avec la tablette. Selon les instructions, il doit parfois chanter, taper dans ses mains, toucher la tablette en rythme ou la secouer. Il est autonome et perçoit ces exercices quotidiens comme un jeu. Mila-Learn est particulièrement conçu pour les enfants âgés de 7 à 11 ans. 

“Un des objectifs majeurs de Mila est d’améliorer le suivi des enfants sur le long terme. La technologie offre des possibilités nouvelles puisqu’elle permet de développer des protocoles d’entraînements à distance”, François Vonthron, cofondateur et CEO de Mila. 

En mars 2020, le jeu a été proposé à 6000 familles qui l’ont testé et à 1000 professionnels de santé et associations de patients qui ont contribué à l’évaluer et à l’améliorer. Les retours d’expérience ont montré que les enfants y revenaient d’eux-mêmes, pendant plusieurs semaines. Un essai clinique est en cours, auprès de 160 enfants environ, pour évaluer les effets du jeu sur les enfants atteints d’un trouble spécifique des apprentissages avec déficit de la lecture (TSAL). 

On observe une surreprésentation des troubles des apprentissages dans les milieux sociaux défavorisés. C’est pourquoi, en France, la société Mila prévoit que sa solution soit certifiée dispositif médical en 2022 et à moyen terme, prise en charge  par l’assurance maladie. 

Mila ambitionne aujourd’hui d’entrer sur le marché américain. L’intérêt est certain pour cette solution à domicile, en complément d’une thérapie avec un professionnel de santé. Dans le cadre du Programme Next French Health Care, Mila va rencontrer des assureurs et mutuelles ainsi que des écoles et des hôpitaux pour présenter sa solution.

Que recherchez-vous ?