Améliorer la santé pour tous

Les Prix décernés aux chercheurs et entreprises françaises de la santé en mars 2022

Prix, hommages, lauréats d'appels à projets... Coup de projecteur sur les chercheurs, mais aussi les medtech, biotech et startups françaises de la santé numérique qui se sont distingués par leur inventivité et leurs innovations.   

17 Mai 2022

10 projets et personnalités récompensés au salon MedInTechs

La première édition du salon MedInTechs s’est tenue les 8 et 9 mars 2022 au Parc Floral de Paris. Lors de ce salon de l’innovation médicale et des nouvelles technologies, ouvert au grand public comme aux professionnels, les Trophées MedInTechs 2022 ont été organisés en partenariat avec Digital Pharma Lab, le Festival de la Communication Santé et Digital Medical Hub. L’objectif affiché est de mettre en lumière les personnalités et les startups HealthTech qui ont marqué le secteur de la santé en 2021.

Ont été distingués : 

Fabienne Delaplace, présidente de UCB France (entreprise biopharmaceutique mondiale cotée dans l’indice BEL 20 et spécialisée dans les domaines de la neurologie et de l’immunologie), remporte le trophée catégorie « Dirigeante ».

Aurore Deligny, directrice Prévention Santé- Institut Raphael (Maison de l’après cancer, premier centre de Médecine intégrative en Europe), remporte le trophée catégorie « Espoir, moins de 40 ans ».

David Gruson remporte le trophée catégorie « Parcours ». Directeur du Programme Santé Jouve et fondateur d’Ethik-IA, David Gruson est aussi membre du comité de direction de la Chaire Santé de Sciences Po Paris, docteur en droit de la santé et titulaire d’un troisième cycle de technologies d’information et la communication. 

Camille Vincent-Vaisman remporte le trophée catégorie « Femme de l’année ». C’est la cofondatrice d’AI for Tomorrow, qui réunit un Innovation challenge, un média et une communauté dédiés à ce que l’intelligence artificielle réponde à des problématiques de santé, d’environnement et de société.

Alain Habra, CEO de Quantiq.io, remporte le trophée catégorie « Coup de cœur personnalités ». Quantiq est une solution d’IA qui transforme n’importe quelle webcam ou smartphone en dispositif médical pour de la télémesure et du diagnostic. Rythme cardiaque, fréquence respiratoire ou encore pression artérielle sont calculés en moins d’une minute.

Abys Medical remporte le trophée catégorie « Grand Prix Innovation ». Avec son concept de chirurgie 4.0, Abys Medical entend révolutionner l’acte chirurgical, en accompagnant le médecin avec des outils logiciels et d’intelligence artificielle, depuis l’élaboration de la stratégie chirurgicale jusqu’au bloc opératoire. 

Ludocare remporte le trophée catégorie « Thérapie digitale (DTx) ». Ludocare apporte des solutions digitales d’accompagnement pour gagner en compétences et en autonomie afin d’améliorer la qualité de vie des enfants souffrant de maladies chroniques et de leurs familles.

Implicity remporte le trophée catégorie « Télémédecine et télésurveillance ». Implicity a développé une plateforme de télésurveillance pour les patients équipés de pacemakers et défibrillateurs connectés. Destinée aux cardiologues et aux professionnels de santé, cette solution permet d’automatiser la surveillance à distance de leurs patients. 

Apnéal remporte le trophée catégorie « Data et IA ». La startup conçoit une application mobile à base d’intelligence artificielle pour aider à diagnostiquer l’apnée du sommeil.

ArtDesignStory et Diampark remportent les trophées « Coup de cœur start-up ».  En mêlant art et technologie, ArtDesignStory crée des tableaux connectés interactifs qui retranscrivent des moments forts en émotions (compétitions sportives, etc.). Diampark développe de nouveaux biomarqueurs numériques pour stratifier les patients atteints de la maladie de Parkinson. 

La Fondation de France et ses fondations abritées distinguent 14 chercheurs pour leurs travaux innovants

Le 23 mars 2022, la Fondation de France et ses 130 fondations abritées ont annoncé les projets soutenus en 2021 au travers de 30 millions d’euros de financements, décernés à 14 projets de recherche fondamentale ou appliquée, en cancérologie, en ophtalmologie ou encore dans les maladies psychiatriques.

Maladies infectieuses et maladies du système immunitaire : 

Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur, lauréat pour ses travaux sur les virus émergents, dont la COVID (Prix Senior de la Fondation Jean Valade, doté de 40 000 €, destiné à des travaux trouvant une application diagnostique, physiopathologique ou thérapeutique potentielle).

Mathilde Guzzo, chercheuse en microbiologie à l’Institut de Biologie et de Chimie (Lyon), lauréate pour son projet dédié aux nouveaux moyens de lutte contre les infections bactériennes (Prix de la Fondation Jacques Monod, doté de 16 000 €, décerne un ou plusieurs prix à de jeunes chercheurs ayant entrepris des travaux portant sur les aspects moléculaires des régulations cellulaires).

– Véronique Carriere, chercheuse à l’INSERM, lauréate pour son projet : « Microbiote, intestin et inflammation » (Prix de la Fondation Pierre Durand et Marie-Thérèse Chevalier, doté de 15 000 €, soutient la recherche médicale sur les maladies de l’intestin).

Carole Guillonneau, Directrice de recherche au CNRS, lauréate pour son projet sur les maladies auto-immunes (Prix junior de la Fondation Jean Valade, doté de 20 000 €, destiné à un jeune chercheur âgé de moins de 45 ans). 

Cancer : 

Raphaël Margueron, directeur de recherche à l’Institut Curie pour son projet : « Régulation épigénétique de la chromatine en condition normale et pathologique » (Prix Jeune chercheur (moins de 45 ans) de la Fondation de France, doté de 50 000 €). 

David Castel, chercheur à l’Institut de cancérologie Gustave Roussy, lauréat pour son projet sur les résistances des tumeurs cérébrales pédiatriques (Prix de la Fondation Lucie et Olga Fradiss, doté de 23 000 €, décerné à un chercheur français ou une équipe de cancérologie fondamentale, en partenariat avec l’Institut Gustave Roussy).

– Mario Terlizzi, radiothérapeute à l’Institut Gustave Roussy, lauréat pour son projet sur la radiothérapie en conditions stéréotaxiques (Prix de la Fondation Lucien Mallet, doté de 7 000 €, attribué à des radiothérapeutes dont les travaux font avancer la recherche pour le soulagement ou la guérison des tumeurs malignes).

Ophtalmologie : 

Olivier Goureau, directeur de recherche Inserm à l’Institut de la Vision, lauréat pour son projet sur les cellules souches pluripotentes au service de la modélisation et du traitement des maladies dégénératives de la rétine (Prix de l’œil de la Fondation de France, doté de 50 000 €, récompense des projets en ophtalmologie et
sciences de la vision).

Gènes :

Mart Krupovic, directeur de recherche, lauréat pour son projet sur la virologie des archées (Prix de la Fondation Thérèse Lebrasseur, doté de 50 000 €, décerné à un chercheur de l’Institut Pasteur qui n’a jamais eu recours à la vivisection).

– Micheline Fromont-Racine et Christophe Beloin, lauréats pour leurs projets : « Génétique des interactions macromoléculaires » et « Génétique des biofilms » (Prix de la Fondation Georges Zermati, dotés de 1 000 € chacun, récompensent des chercheurs de l’Institut Pasteur, quelle que soit leur discipline).

Maladies neurodégénératives :

Sandrine Humbert, directrice de recherche à l’Institut des neurosciences de Grenoble, lauréate pour son projet : « Neuro-développement dans la maladie de Huntington » (Prix Chercheur senior (plus de 45 ans) de la Fondation de France, doté de 100 000 €). 

Andréa Lazzarotto, chef de clinique à l’Hôpital Saint-Antoine (Paris), pour son projet : « Conséquences de l’échec de la remyélinisation corticale sur la progression de la sclérose en plaques » (Prix de la Fondation Marie-Ange Bouvet Labruyère, doté de 20 000 €, soutient les travaux présentant un caractère innovant sur la sclérose en plaques et les maladies de la myéline).

– Clément Aveneau, de l’APHP, lauréat pour son projet biomarqueurs destiné à prédire la réponse aux traitements de lutte contre la maladie d’Alzheimer (Prix de la Fondation Philippe Chatrier, doté de 5 000 €, récompense un jeune chercheur pour un travail de recherche fondamentale ou clinique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer).

100 000 € pour CLINIMECA, lauréat de l’appel à projets Innovation Clinique porté par les HCL et Lyonbiopôle

En juillet 2021, les Hospices Civils de Lyon (HCL) et Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes ont lancé un nouvel appel à projets dans le cadre de leur programme Innovation Clinique,

pour rapprocher les mondes hospitalier et industriel. Le 28 mars 2022, le lauréat a été annoncé. Il s’agit du projet Clinimeca, porté par le Pr Luc Thomas (service de dermatologie de l’hôpital Lyon Sud – HCL) et par la société Oncomeca. Il vise à développer un dispositif miniaturisé pour le dépistage précoce des cancers de la peau, pour les médecins généralistes. 

Orixha, lauréat du prix de l’Innovation 2022 à Medi’nov

Le 31 mars 2022, Orixha a séduit le public et le jury de Medi’Nov, le salon de la filière medtech, organisé par le Pôle santé de compétitivité Lyonbiopôle. 

Son dispositif médical, Vent2Cool, protège de façon quasi-immédiate les organes vitaux, notamment le cerveau et le cœur, des patients en réanimation suite à un arrêt cardiaque. Vent2Cool transforme les poumons en échangeur thermique avec le compartiment sanguin, pour induire une hypothermie thérapeutique en quelques minutes. La deeptech ambitionne de devenir leader mondial de la ventilation liquidienne. Orixha va bénéficier d’un accompagnement personnalisé offert par le Club CIC International et l’AFNOR (Association Française de NORmalisation) et une mise en visibilité dans le magazine DeviceMed.

Que recherchez-vous ?