Améliorer la santé pour tous

Le Professeur Catherine Lubetzki, lauréate du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2021

La 14 décembre 2021, le Prix a été remis à la spécialiste internationale de la sclérose en plaques, pour l'ensemble de sa carrière et pour les travaux que son équipe et elle ont menés.

26 Jan 2022

L’Institut Servier et le Conseil Pasteur-Weizmann se sont associés il y a plus de 20 ans pour créer un prix encourageant la recherche fondamentale ayant une orientation directe vers le progrès thérapeutique au profit des patients. 

C’est l’un des prix de recherche les plus prestigieux au monde. Il est remis tous les trois ans, dans des domaines variés, choisis pour chaque édition par un comité scientifique. En 2021, la thématique était les maladies neurodégénératives.

“Le Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2021 a pour objectif d’encourager les jeunes chercheurs et de susciter des vocations pour la recherche en honorant une grande spécialiste reconnue internationalement pour ses travaux”, Christophe Charpentier, Délégué général de l’Institut Servier.

Depuis trente ans, les recherches de Catherine Lubetzki se concentrent sur les mécanismes de réparation du système nerveux central des patients atteints de sclérose en plaques (SEP), maladie qui affecte 50 à 300 personnes sur 100 000. La Responsable du département médico-universitaire de neurosciences d’AP-HP Sorbonne Université et Directrice médicale de l’Institut du Cerveau, situé au cœur de l’hôpital Pitié Salpêtrière, est “une chercheuse internationalement reconnue et une grande clinicienne”, selon Christophe Charpentier, Délégué général de l’Institut Servier.

Le Professeur Lubetzki s’est dit “très honorée de recevoir le Prix Pasteur-Weizmann / Servier qui récompense le travail de l’ensemble d’une équipe de cliniciens-chercheurs”, poursuivant : “C’est pour nous une véritable fierté et ce prix nous incite à poursuivre nos recherches.”

Le prix, d’un montant de 250 000 euros, sera versé à l’équipe de recherche « La remyélinisation dans la sclérose en plaques : de la biologie à la translation clinique », co-dirigée par les professeurs Catherine Lubetzki et Bruno Stankoff, à l’Institut du Cerveau.

Leurs travaux ont déjà permis de multiples avancées et découvertes sur la démyélinisation et remyélinisation des fibres nerveuses chez les patients atteints de SEP, travaux qui ont permis d’initier des essais thérapeutiques évaluant la capacité de nouveaux traitements à régénérer les fibres nerveuses endommagées par la maladie.

L’Institut Servier est une association à but non lucratif du groupe Servier, qui a pour mission la promotion de la recherche médicale sous toutes ses formes.

Le conseil Pasteur-Weizmann est une collaboration débutée voici environ 50 ans entre l’Institut Pasteur et l’Institut Weizmann des Sciences basé en Israël.

Que recherchez-vous ?