Améliorer la santé pour tous

La France, un acteur majeur dans le domaine des dispositifs médicaux

La France dispose de très nombreux atouts pour devenir leader mondial sur le marché des dispositifs médicaux, un secteur qui bénéficie d’un soutien public important.

14 Juin 2021

Avec 32 000 entreprises spécialisées dans les technologies médicales et un marché estimé à environ 120 milliards d’euros en 2018, l’Europe est le deuxième plus grand marché de dispositifs médicaux après les États-Unis. 

Avec 1 502 entreprises, générant un chiffre d’affaires annuel de 30 milliards d’euros, la France est le deuxième marché européen des technologies médicales, derrière l’Allemagne. Elle se place en troisième position au niveau des pays européens en termes d’emploi avec 89 130 personnes salariées. Les entreprises françaises, constituées à 93% de PME, sont présentes dans de très nombreux domaines allant de l’e-santé à la robotique chirurgicale, la télémédecine, les technologies optiques, la cicatrisation, l’imagerie médicale et bien d’autres encore. 

« La France, terre d’excellence en termes d’ingénierie, de recherche, de médecine comme d’entrepreneuriat, a tous les atouts pour devenir leader mondial des MedTech », précise Guirec Le Lous, président de l’association MedTech in France, créée en 2013 et dont l’ambition est de faire émerger des champions français des technologies médicales. 

La croissance du secteur est soutenue par la forte internationalisation de ses acteurs : les entreprises françaises de la filière génèrent un chiffre d’affaires de neuf milliards d’euros à l’export, en croissance de près de 10 % entre 2017 et 2019.  À titre de comparaison, le taux de croissance de la filière est de 4 % sur la même période.

Les enjeux de la R&D

Le secteur est caractérisé par des produits dont le cycle de vie est court et l’innovation continue. La part de chiffre d’affaires consacrée à la R&D atteint 6 % en 2019 et près de 13 % des entreprises sont exclusivement actives en R&D. 

Forte de ce dynamisme, la France est en cinquième position mondiale pour le dépôt des brevets européens et internationaux dans le secteur des dispositifs médicaux, avec 3750 brevets par an. Les entreprises du secteur bénéficient d’un écosystème public de R&D reconnu sur le plan international : la France dispose en effet d’une culture et de financements publics favorables à la R&D avec, en particulier, de solides outils de soutien amont à l’innovation, tels que le Crédit Impôt Innovation (CII) et le Crédit d’Impôt Recherche (CIR), alliés à une recherche clinique et académique d’excellence. 

Un soutien qui s’est encore renforcé avec la crise sanitaire liée à la Covid-19, car le gouvernement a pris des mesures afin de renforcer l’indépendance de la France pour l’accès aux médicaments et aux dispositifs médicaux. Ainsi, l’État a consacré près de 200 millions d’euros pour le développement de l’industrie de la santé afin d’encourager la recherche et la production du secteur.

 1. Source : MedTech Europe – The European Medical Technology Industry in figures 2020

 2. Source : MedTech Europe – The European Medical Technology Industry in figures 2020

 Source : Snitem  « Panorama et analyse qualitative de la filière industrielles des dispositifs médicaux », 2019  

 4. Source : Snitem  « Panorama et analyse qualitative de la filière industrielles des dispositifs médicaux », 2019 

Prochains événements

Que recherchez-vous ?