Améliorer la santé pour tous

Iktos et Teijin Pharma s'associent pour la découverte de petites molécules grâce à l'IA

La société française spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) au service de la conception de nouveaux médicaments a annoncé le 5 avril 2022 débuter une collaboration stratégique avec le Groupe japonais Teijin.

Blue and red particles dna helix glowing over dark blue background. Concept of genetics, science and medicine. Biotech.
31 May 2022

Depuis sa création en 2016, Iktos s’efforce de répondre à une problématique capitale dans la recherche de nouveaux candidats-médicaments : aller vite, être efficace et limiter les coûts au maximum. La startup s’est spécialisée dans l’aide à la conception des médicaments de type « petites molécules », obtenues par synthèse chimique (autour de 500 de poids moléculaire).

Iktos intervient dans la phase suivant l’identification d’une cible biologique d’intérêt dans pour une pathologie donnée : il faut alors identifier des molécules capables d’inactiver (ou d’activer) la protéine impliquée dans le mécanisme pathologique.

Nos technologies d’IA permettent d’accélérer la découverte des petites molécules, de réduire les coûts et les échecs. Elles permettent ainsi de rendre les médicaments plus accessibles aux patients”, Yann Gaston-Mathé, CEO d’Iktos.

La plateforme d’IA d’Iktos permet, grâce à l’exploitation des données disponibles, d’accélérer le processus classique de découverte des candidats médicaments, qui consiste tout d’abord à identifier des molécules actives sur la cible, via le screening de librairies de molécules pour déterminer celles qui agissent ou non sur la cible et leur niveau d’activité, puis à optimiser et renforcer l’action des « hits » identifiés, pour les rendre sélectifs, solubles et non-toxiques pour l’organisme. Une fois qu’un candidat répondant au cahier des charges du projet de recherche est identifié, les phases d’essais précliniques et cliniques pourront ensuite s’engager.

Iktos a développé deux plateformes logicielles d’IA : Makya, pour la conception de nouveaux médicaments, et Spaya, pour la planification de la synthèse. ”Grâce au deep learning, les algorithmes d’Iktos ont la capacité d’imaginer de nouvelles molécules et de les tester virtuellement sur des modèles prédictifs. En fonction des résultats obtenus, le modèle génératif va comprendre ce qui marche ou non et imaginer de meilleures molécules”, précise Yann Gaston-Mathé, CEO d’Iktos.

Le partenariat noué avec Teijin Pharma revêt trois dimensions. Iktos met à la disposition du groupe japonais sa plateforme technologique, les logiciels Makya et Spaya, mais aussi un pipeline en langage python destiné à des utilisateurs experts.

La startup accompagne par ailleurs Teijin dans ses programmes de recherche de nouvelles molécules et mobilise à cet effet une équipe composée de chimistes computationnels, de chimistes-médicinaux et d’ingénieurs IA. Les deux entités ont également signé un accord pour développer ensemble de nouvelles technologies d’IA.

Avec cette nouvelle collaboration, Teijin Pharma réalise un investissement stratégique dans le domaine très prometteur de la recherche de médicaments par IA. Parallèlement, Iktos renforce son implantation à l’international et établit les bases d’”une relation pérenne avec un laboratoire japonais très réputé”, selon Yann Gaston-Mathé. 

Que recherchez-vous ?