Améliorer la santé pour tous

Guerbet investit le futur de la radiologie

Spécialiste depuis près d’un siècle des produits de contraste pour l'imagerie médicale, le groupe Guerbet étend ses activités à la radiologie interventionnelle et à l'IA.

29 Avr 2022

Guerbet est l’un des quatre principaux acteurs mondiaux dans le domaine des produits de contraste en radiologie. Plus de 85% de ses ventes sont réalisées hors de France, pour un chiffre d’affaires en 2021 de 732 millions d’euros. Chaque seconde dans le monde, un patient bénéficie d’une solution Guerbet. La société fondée en 1926 par André Guerbet est présente dans plus 80 pays, s’appuie sur une vingtaine de filiales et est cotée en bourse depuis 1986 sur Euronext. 

Etre pureplayer, c’est bien, mais être avant-gardiste, c’est mieux. La société française se développe donc sur d’autres segments connexes à son cœur de métier. 
Les activités de Guerbet reposent sur trois piliers. Le premier, historiquement, est celui des produits de contraste. La société, dont l’actionnaire principal reste la famille Guerbet, ne l’oublie pas, même si elle entend aujourd’hui fournir aux radiologues des solutions complètes, depuis le produit de contraste jusqu’aux solutions digitales en passant par le système d’injection et les services techniques. Un nouveau produit de contraste pour l’IRM, le Gadopiclenol, devrait être lancé d’ici la fin de l’année.

“La radiologie interventionnelle et l’IA sont deux secteurs majeurs du futur dans la radiologie. Nous opérons donc un virage très cohérent avec notre cœur de métier, puisqu’il s’agit de trouver, tout en restant un pureplayer, de nouveaux relais de croissance et de nouvelles activités” , Claire Durand, Secrétaire générale de Guerbet.

Deuxième pilier, la radiologie interventionnelle, alternative mini-invasive à la chirurgie. L’acquisition en 2018 de la startup israëlienne Accurate, spécialisée dans les microcathéters, a marqué le renforcement de Guerbet sur ce segment prometteur. Une nouvelle gamme de microcathéters et de fils-guides va être commercialisée en 2022.

Enfin, l’intelligence artificielle permet d’utiliser les données et les images pour créer des algorithmes et ainsi développer des solutions d’aide au diagnostic pour les radiologues. En plus d’un partenariat avec l’Américain IBM Watson Health, Guerbet dispose désormais de sa propre équipe d’ingénieurs en interne. “Les données et les logiciels d’IA appliqués à la santé constituent un vrai bénéfice pour les patients, se réjouit Claire Durand. Le diagnostic est plus précoce et le traitement a de meilleures chances de succès.”

Quatre logiciels ciblant les cancers du foie, de la prostate, du pancréas et la détection des métastases osseuses sont en cours de développement. Les deux premiers devraient être commercialisés en 2023. 

Guerbet renforce par ailleurs sa présence en Asie, en ouvrant cette année une filiale en Chine. 

Que recherchez-vous ?