Améliorer la santé pour tous

Exposition Universelle de Dubaï : Conférence sur le défi des maladies cardio-métaboliques

La fondation IHU ICAN développe la médecine du futur dans le domaine des maladies cardio-métaboliques (MCM) et de la nutrition en rassemblant chercheurs, cliniciens et médecins afin de créer un parcours patient adapté et de plus en plus personnalisé.

12 Avr 2022

Stéphane Commans, directeur scientifique de la fondation IHU ICAN, présente la fondation pour l’innovation en cardio-métabolisme et nutrition.

En faisant travailler ensemble les scientifiques et les médecins, en favorisant les échanges et les ponts entre les mondes de la recherche, des hôpitaux, et l’industrie médicale, l’IHU ICAN va permettre la croissance d’un bel écosystème industriel de la santé,

Objectif : améliorer la prise en charge des maladies cardiovasculaires et métaboliques, première cause de décès dans le monde avec 30% des morts (diabète, obésité, hépatites non dues à l’alcool).

Personnaliser la prévention et la prise en charge des patients

En phénotypant de manière plus précise le risque de chaque patient, la prédiction de risque sera personnalisée et permettra d’individualiser la stratégie de soin et de prévention pour améliorer le confort de vie des patients.

Grâce au deep learning et à l’intelligence artificielle, l’hôpital est en passe de faire sa révolution technologique :  rassembler les données de santé, partager les résultats de recherches cliniques et agglomérer les données est clé pour améliorer l’intelligence artificielle. Mais pour cela, il y a tout un travail scientifique d’enrichissement, d’anonymisation, de segmentation des données afin de pouvoir les exploiter en deep learning.

L’IHU ICAN fait tomber les barrières entre les différentes disciplines médicales, l’ingénierie, les sciences de données et l’intelligence artificielle. Vingt ans de recherche ont permis d’aboutir à une médecine de précision avec la création d’une plateforme de diagnostic pour les attaques cardiaques, qui améliore le diagnostic grâce aux algorithmes. (projet européen Maestria).

Les Emirats Arabes Unis ont besoin de moyens innovants pour traiter les maladies cardio-métaboliques, l’IHU ICAN veut développer des partenariats avec les hôpitaux et les instituts de recherche aux EAU.

Que recherchez-vous ?