Améliorer la santé pour tous

Doctolib devient la plus grosse licorne française

Le champion français de l'e-santé lève 500 millions d'euros pour embaucher 3500 personnes en France, en Allemagne et en Italie.

7 Avr 2022

Presque dix ans après son lancement, Doctolib monte sur la première marche du podium des licornes françaises. Une réussite « totalement méritée » saluée par le ministre français de l’Economie en personne, Bruno Le Maire. Le champion français de l’e-santé a annoncé le 15 mars 2022 lever 500 millions en fonds propres et en dette, auprès d’Eurazeo et Bpifrance. Doctolib est désormais valorisée à 5,8 milliards d’euros. Ces 500 millions d’euros vont servir à plus que doubler les effectifs actuels (2500 employés) sur les principaux marchés du leader européen de la prise de rendez-vous et téléconsultation médicale : France, Allemagne et Italie. 3500 personnes vont être employées au cours des 5 prochaines années. Doctolib finalise également cette année le développement de plusieurs logiciels pour les médecins, infirmiers, kinés libéraux et hôpitaux. D’autres projets portant sur une messagerie instantanée sécurisée, l’échange de documents médicaux et des prescriptions électroniques se poursuivent en parallèle. “Chaque euro que l’on a, on le réinvestit”, assure Stanislas Niox-Chateau, PDG de Doctolib. Il espère néanmoins que sa société deviendra vite rentable, “pour 2024 ou 2025”.

« Ce montant reflète la confiance de nos partenaires historiques dans notre équipe, notre mission, notre approche humaniste, notre modèle économique (qui repose exclusivement sur l’abonnement des professionnels de santé à nos services), le futur de Doctolib et l’utilité que nous pouvons apporter aux patients et aux soignants sur les 10 prochaines années », Stanislas Niox-Chateau, PDG de Doctolib.

Actuellement, 60 millions d’Européens utilisent Doctolib pour prendre leur rendez-vous médicaux et téléconsulter 300 000 personnels de santé enregistrés sur la plateforme. Le développement de la startup a été boosté par la crise Covid qui a démocratisé la prise de rendez-vous médicaux en ligne et la téléconsultation, surtout après que Doctolib est devenue la plateforme officielle en France pour planifier un dépistage ou un vaccin dans un centre ou chez un professionnel de santé habilité Doctolib avait jusqu’à ce jour levé 400 millions d’euros. Sa dernière levée de fonds remonte à 2019, pour un montant de 150 millions d’euros. Elle devient donc la championne de la French tech, devant Back Market et Qonto.

Que recherchez-vous ?